Assistance respiratoire

DÉSENCOMBREMENT

Nous contacter

Présentation

Le drainage bronchique a pour but de lutter contre l’encombrement bronchique (stagnation à l’intérieur des voies aériennes du mucus bronchique). Le drainage bronchique peut être proposé lors d’épisodes d’exacerbation accompagnés d’une majoration de l’encombrement.

LE RELAXATEUR DE PRESSION

Le relaxateur de pression permet essentiellement une rééducation respiratoire.

Il délivre une pression positive sur le temps inspiratoire.

Dès que la pression est atteinte l’appareil bascule sur l’expiration.

Le relaxateur de pression est polyvalent. En effet, il possède plusieurs fonctions :

  • l’aide au drainage

donner un grand volume inspiratoire pour améliorer l’efficacité du flux expiratoire et l’efficacité
de la toux,

  • l’optimisation de la fonction respiratoire

aller au-delà de l’inspiration maximale du patient et permettre d’augmenter la capacité vitale,

  • l’aide au recrutement pulmonaire

recruter les zones pulmonaires mal ou non ventilées.

 

L'ASSISTANT A LA TOUX

Le dispositif d’assistance à la toux est un appareil utilisant un système mécanique d’insufflation et d’exsufflation.

Pour les patients ayant un syndrome restrictif avec une toux inefficace essentiellement les patients neuromusculaires.

  • En préventif le dispositif améliore l’hématose en évitant l’encombrement
  • En curatif le dispositif améliore la respiration en éliminant les sécrétions bronchiques

LE HAUT DÉBIT NASAL

Le dispositif MYAIRVO 2 est un générateur de hauts débits respiratoires à turbine, avec un humidificateur chauffant intégré. La turbine aspire l’air ambiant à travers un filtre à air.

Le débit passe ensuite dans la chambre d’humidification où il se charge en vapeur d’eau. Le débit ainsi chauffé et humidifié est ensuite délivré au patient par un tuyau chauffant au bout duquel se connecte une canule nasale spécifique OPTIFLOW, une interface de trachéotomie ou un masque.

Selon le besoin, un enrichissement en oxygène est possible.

Trois paramètres sont réglables : le débit délivré au patient (entre 2 et 60 L/mn), la température du point de saturation (31, 34 ou 37°C), et le cas échéant, la concentration en oxygène.

Prestation A.I.R.

MISE EN PLACE ET ADAPTATION + -

Les réglages de ces différents dispositifs sont effectués par le médecin prescripteur.

A domicile l’infirmier d’A.I.R. Partenaire Santé:

  •  forme le patient et son entourage (aidant, infirmier libéral et kinésithérapeute) à l’utilisation du dispositif
  • s’assure de la concordance des réglages prescrits et ceux paramétrés sur le dispositif
  • effectue une séance de désencombrement avec le patient

 

 

SUIVI + -

2 visites par an sont réalisées par l’infirmier d’A.I.R. Partenaire Santé afin :

  • d’évaluer l’observance du traitement, discuter des difficultés rencontrées, rappeler les mesures d’hygiène, contacter le prescripteur si besoin de modifier les réglages…
  • livrer le consommable

La périodicité des visites peut varier en fonction de l’évolution et des besoins du patient et de son entourage.